Dans la peau d'un homo

20/10/2012

蒚ATS-UNIS 鈥 Dans la peau d'un homo | The Guardian

Chr閠ien fondamentaliste et homophobe, Timothy Kurek a d閏id de passer un an dans le milieu gay de Nashville dans le Tennessee. Cette exp閞ience, dont il a tir un livre, l'a rendu plus tol閞ant et lui a permis de raviver sa foi. R閏it d'une conversion.

Timothy Kurek a grandi en ha茂ssant l'homosexualit. En tant que chr閠ien conservateur du fin fond de la Bible Belt [le sud-est religieux], il avait appris qu'阾re gay 閠ait une abomination aux yeux de Dieu. Il fr閝uentait son 間lise conservatrice, se consid閞ait comme un soldat de Dieu et il avait rejoint les bancs de l'universit 関ang閘ique Liberty.
Mais lorsqu'une amie chr閠ienne lui a racont comment elle avait 閠 chass閑 de chez ses parents apr鑣 leur avoir r関閘 qu'elle 閠ait lesbienne, Kurek a commenc profond閙ent remettre en question ses croyances et les enseignements religieux qu'il avait re鐄s. Aussi 閠onnant que cela puisse para顃re, cet homme de 26 ans a alors d閏id de se mettre dans la peau d'un homme gay aux Etats-Unis.

Pendant toute une ann閑, Kurek a v閏u en tant qu'homo "infiltr" dans sa Nashville natale. Il a dit sa famille, ainsi qu' ses amis et aux membres de sa paroisse qu'il 閠ait gay. Seuls deux de ses copains et une tante - qui suivait de pr鑣 la r閍ction de sa m鑢e la nouvelle - 閠aient dans le secret. Un ami lui, un homosexuel du nom de Shawn, que Kurek d閏rit comme "un gros nounours noir costaud", se faisait passer pour son petit ami. Kurek a trouv un emploi dans un caf gay et a rejoint une 閝uipe de softball [variante du baseball] gay, tout en dissimulant sa v閞itable identit d'h閠閞o chr閠ien.

Il a tir de cette exp閞ience un livre remarquable intitul The Cross in the Closet [La croix dans le placard], qui s'inscrit dans la tradition d'autres ouvrages comme Black Like Me [Dans la peau d'un noir, Gallimard, 1962], o l'auteur, un Blanc, se faisait passer pour un Noir dans le Sud profond des ann閑s 1960, ou encore Self-Made Man [Dans la peau d'un homme, Plon 2007] de Norah Vincent, r閏it de l'infiltration d'une femme dans l'univers masculin. "Pour me mettre dans leur peau, je devais vivre les exp閞iences de la vie gay. Je devais faire mon coming-out devant mes amis, ma famille et le reste du monde", explique-t-il.

Ses amis le mettent en garde contre la damnation

Le t閙oignage de l'ann閑 gay de Kurek est 閙ouvant, honn阾e et parfois hilarant. Il entame son ann閑 homosexuelle en tant que puritain conservateur et l'ach鑦e en r閍ffirmant sa foi tout en soutenant la cause gay.

En cours de route, il perd de nombreux amis, en particulier ceux de l'universit Liberty, qui lui ont 閏rit des courriels apr鑣 son coming out, l'invitant se repentir de ses p閏h閟 et le mettant en garde contre la damnation. Il ne regrette pas de les avoir perdus. "J'ai maintenant plein de nouveaux amis gays", se r閖ouit-il.

Pourtant, son chemin a 閠 sem d'embuches. D'embl閑, Kurek a d閏id de s'acclimater la sc鑞e gay de Nashville en se rendant dans une bo顃e homo. Arriv seul, il n'a pas tard 阾re attir sur la piste de danse par un homme au torse nu couvert de lotion pour b閎 et de paillettes. Tandis que les deux hommes dansaient sur une chanson de Beyonc, son partenaire a fait mine de monter Kurek comme un cheval en l'appelant "son 閠alon". A ce stade initial de l'aventure, c'en 閠ait trop.

Bient魌 les choses se sont am閘ior閑s. Afin d'関iter les avances, Kurek a demand Shawn de se faire passer pour son petit ami. Il s'est ensuite rapidement int間r au milieu gay de Nashville. Dans un bar gay, Kurek a 閠 閠onn de d閏ouvrir des chr閠iens homosexuels discutant avec ferveur de leur croyance dans le cr閍tionnisme. "J'ai rencontr des chr閠iens homos qui 閠aient plus pieux que moi !", explique-t-il. Il s'est mis militer dans une association de d閒ense des droits des gays et a fini par participer une manifestation devant la mission permanente du Saint-Si鑗e aupr鑣 des Nations Unies, New York.

Il a refait son coming-out, cette fois-ci en tant qu'h閠閞o-chr閠ien

Mais cette exp閞ience a eu un prix. Afin de savoir comment sa m鑢e avait vraiment r閍gi quand il lui avait annonc qu'il 閠ait gay, Kurek a lu son journal intime. Il a d閏ouvert qu'elle y avait 閏rit : "J'aurais pr閒閞 apprendre que j'閠ais atteinte d'un cancer incurable plut魌 que d'avoir un fils gay". Finalement, elle s'est laiss閑 convaincre et a chang de point de vue.

Kurek a 間alement v閏u de l'int閞ieur ce que l'on 閜rouve quand on se fait insulter. Lui qui un jour avait trait de "p閐閟" des manifestants gays l'universit Liberty, s'est retrouv dans le camp inverse. Lors d'une s閍nce d'entra頽ement de softball, un passant qui promenait ses chiens a trait Kurek et ses co閝uipiers de "p閐ales". Il a fallu retenir Kurek pour qu'il ne se jette pas sur l'homme, puis il a 閏lat en sanglots.

L'aventure de Kurek a pris fin quand il a r関閘 sa vie secr鑤e et fait de nouveau son coming out, cette fois en tant qu'h閠閞o chr閠ien. Mais l'un des aspects le plus 閠onnants de son exp閞ience, c'est que loin de saper sa foi, elle l'a raviv閑. Pour Kurek, son exp閞ience ne devrait pas seulement montrer aux chr閠iens conservateurs que les gays doivent jouir des m阭es droits que les autres citoyens et qu'ils peuvent 阾re pieux ; mais elle devrait 間alement permettre la communaut gay de voir les 関ang閘iques avec un oeil neuf.

Source : Le courrier internationnal

Vos Commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire :
Ou cr茅ez votre compte : devenez membre