Feng Shui

Choisir son habitation avec le Feng Shui

Le flot d’énergie parcourant l’univers et comment le gérer dans l’aménagement de son habitation.

Vous recherchez une nouvelle habitation ? vous voulez aménager au mieux les alentours de votre maison ? Vous voulez vous assurer que votre appartement actuel n’est pas mal orienté ? Comment, selon le Feng Shui, se prévenir des mauvais courants d’énergie ?

Dans le Feng Shui, le flot d’énergie parcourant l’univers est nommé Qi. Le Qi n’est pas uniforme dans son intensité et dans ses mouvements. Il varie selon les obstacles qu’il peut rencontrer, qu’ils soient naturels ou construits par l’homme. Une habitation placée derrière un rideau d’arbres ou dans une cuvette recevra moins d’énergie qu’une autre placée proche d’un nœud de circulation routière ou en haut d’une colline.
Un terrain légèrement en pente va favoriser la libre circulation des énergies. Un terrain trop plat ou pire en cuvette risque d’être mauvais. Le sud est l’orientation privilégié dans le Feng Shui. Il est donc souvent conseillé de se protéger du nord par un rideau d’arbres, un obstacle naturel, un autre bâtiment…

Le Feng Shui va s’efforcer de rendre la circulation du Qi le plus fluide et le plus équilibré possible. Le Maître Feng Shui devra donc prendre en compte la topologie d’un lieu avant de décider la construction. Si l’habitation est déjà existante, il devra proposer des aménagements intérieurs et extérieurs afin de compenser la sur exposition ou la sous exposition au Qi.
Si vous faites construire une maison sur un terrain où passe un cours d’eau, celui-ci devra se trouver devant et non derrière l’habitation (sinon la fortune vous échappera). L’idéal étant d’avoir sa maison adossée à la montagne.

La forme extérieure du bâtiment a également une grande importance. En effet, construire une habitation va comme nous l’avons vu modifier la circulation des énergies.
Une forme carrée ou rectangulaire permettra de réduire l’incidence du bâtiment sur la circulation des énergies.
Au contraire, une forme en L attireras dans l’angle formé l’intensité du Qi. Si le lieu est lui même déjà bien exposé au flux d’énergie, il se peut que le Qi devienne trop violent. Dans le cas d’une habitation collective, on préfèreras alors choisir un appartement situé dans l’une des extrémités des branches du L. Une forme en U quand à elle enferme le Qi en son centre, créant alors un surplus d’énergie et empêchant les bons influx d’atteindre les habitations situées dans l’impasse.
Une maison en bout de rue en forme de T va subir une flèche empoisonnée (une flèche Sha) qui pénétrera par la bouche du Chi si l'entrée n'est pas protégée. Tandis qu'une maison légèrement en retrait de la route, avec un chemin à la courbe douce séparant la rue de son terrain jalonné d'arbustes, sera à même d'accueillir le Chi urbain de façon différente.
L’aménagement des habitations voisines peut bien entendu avoir une incidence : Des alignements, des lignes droites et parallèles, les angles vifs sont porteurs de Sha. Il faut les neutraliser en recoupant, en modelant. Une droite formée par des faîtes de toit de même hauteur, dans le même alignement est source de Sha. La plus courte distance entre deux points n’est pas forcément la bonne. Des alignements d’arbres en lignes droites produisent du Sha, de même qu’une construction où tous les murs seraient parallèles sans aucune fantaisie. La ligne naturelle, celle qui vient spontanément avec la main et l’œil de l’homme est bonne alors que la ligne cartésienne, abstraite, rigide et sèche ne transporte que du Sha.

L’extérieur n’est pas le seul élément à prendre en compte dans le choix d’une habitation. La disposition des pièces et leur exposition a aussi beaucoup d’importance.
Le Qi doit circuler librement dans les pièces de votre habitation et ne doit pas être entravée dans son parcours. Elle ne doit pas se gaspiller. Une maison toute ouverte ne serait qu’une passoire à l'énergie. Une mezzanine a pour résultat d’enfermer l’énergie et de l’empêcher de suivre son cours. Des dispositions en baïonnette de portes brutalisent l'énergie et lui font perdre de sa force.

L'orientation des pièces de la maison a une influence sur les activités que vous y menez.
Le côté ensoleillé d'une maison est celui que vous devez donc réserver aux activités Yang : travailler, cuisiner, bricoler, etc. A l'inverse, l'ombre est favorable à tout ce qui est Yin : dormir, se détendre, regarder la télévision, etc.
L’entrée de la maison doit idéalement se situer au sud pour respecter l’orientation nord-sud, le dos au nord, la face au sud. Elle ne doit pas être gêné par un arbre ou par le tournant d’une voie ou d’un chemin. Il faut un dégagement devant pour permettre l’entrée du flux. Les pièces importantes sont orientées au sud, les plus belles aux angles. La chambre principale doit se situer au sud et au centre. La cuisine doit faire face à l’est.
Quand vous choisissez votre habitation ou quand vous décidez des plans, il est donc important de respecter ces principes, ne serais-ce que pour des raisons de confort et de pratique.

Dernières News